L'aigle est l'oiseau qui possède la plus grande longévité.

Il peut vivre jusqu'à 70 ans.

Mais pour y arriver, à 40 ans il doit prendre une sérieuse décision.

Ses griffes, devenues courbes et trop flexibles, ne lui permettent plus de saisir les proies dont il s'alimente.

Son bec allongé et pointu devient trop courbé.

Ses ailes sont devenues pesantes à cause de ses plumes vieillissantes et trop grosses.

Pour lui, c'est maintenant très difficile de voler !

L'aigle est alors devant un choix.

Mourir ou faire face à un douloureux processus de renouvellement qui durera 150 jours.

Ce processus consiste à voler vers le haut d'une montagne, se réfugier dans un nid proche d'une paroi rocheuse, où il n'aura pas besoin de voler.

Aussitôt trouvé cet endroit, l'aigle frappe la paroi avec son bec, jusqu'à ce qu'il se l'arrache.

Une fois son bec arraché, l'aigle attend que naisse un nouveau bec avec lequel il va, ensuite, arracher ses vieilles griffes.

Quand les nouvelles griffes commencent à naître, il se met à arracher ses vieilles plumes.

Ainsi, cinq mois plus tard, il se lance victorieux pour son fameux vol de renaissance.

Il dispose maintenant de 30 ans de plus.


Y a-t-il des moments dans la vie humaine où l'on peut refaire son bec, ses griffes et ses ailes ?

(diaporama non signé)


Une autre formulation "y a-t-il des moments dans la vie humaine où l'on doit refaire son bec, ses griffes et ses ailes" parce qu'il n'y a pas d'autres issues possibles ?