- je veux pas. Non pas la main !

 


Nous sommes en promenade avec zhom et les zenfants. L'aîné fait du vélo et Benjamin de la draisienne. Ils sont devant à fond la vitesse et nous attendent régulièrement. Nous marchons tranquillou main dans la main. Brusquement, lors d'une halte, Benjamin pose sa machine à terre et s'avance vers nous d'un air contrarié. Arrivé à notre hauteur, il lève ses petits bras et tente de séparer notre douce poignée. Il accompagne son geste vif et nerveux d'un :

- "Non pas la main. Je ne veux pas. Pas la main".

Déroutés par son attitude inhabituelle et amusés par sa gestion du malaise, nous commençons à rire.

- "C'est pas drôle", continue Benjamin qui devient un peu plus furax !

Tu n'aimes pas quand papa et maman se tiennent la main ?

- "Je suis malade".

Ah ! Tu as mal où ?

- "Au ventre" et il joint le geste à la parole.

Oh ! Je connais ce sentiment difficile, il s'appelle la jalousie. Quand maman donne la main à papa, tu penses qu'elle ne t'aime plus ?

- "Oui"

Je vois. S'ensuit un échange sur les sentiments de tout le monde à l'égard de tout le monde. Heureusement nous ne sommes pas 10 dans la famille !

 (articles sur le lien "ventre-émotions" : Ah ! c'est comme ça que ça marche ! / Le cerveau émotionnel)

 

Holly

Le Houx est une fleur qui ré-ouvre notre coeur aux bons sentiments quand on ne ressent plus que les épines de la plante. La personne peut souffrir beaucoup intérieurement alors qu'il n'y a pas de réelle raison à son chagrin. Elle est très utilisée pour les enfants : colère rouge - enragée - violente, jalousie, méchanceté, morsure, pincement, tyrannie ... quand ils se transforment en buisson agressif, violent ou envieux pour mieux marquer leur territoire ... Ils ont mal intérieurement et ils font mal extérieurement. Cet élixir ravive la générosité de notre coeur.