Y'a pas 10 000 suspects !!! La seule et unique responsable de ce grand cirque s'appelle ZINNIA !

Je voulais retrouver une humeur joyeuse ; ma facette clownesque que j'aimais tant enfant ...

Alors l'élixir ZINNIA entra dans la composition de ce flacon de traitement.

Quelques jours passèrent ... RAS

Deux semaines s'écoulèrent ... RAS

Et puis ce vendredi après-midi , ce fut THE BIG SHOW !!!

 

C'était la veille de nos vacances (en décalé). Un début de fête (pour nous) quoi !

Seule à la maison, je préparais nos bagages, et pour rendre la corvée plus légère (je déteste faire les valises), j'avais mis Mickaël Jackson dans les enceintes. Je tournoyais tout en passant d'une pièce à l'autre, d'un sac à l'autre, d'un membre de la famille à l'autre. Cette ambiance festive a emporté mon humeur bien plus loin que je ne l'imaginais ... car soudain me prit l'envie de me déguiser en clown ! Ce n'était pas bien le moment, car cela repousserait d'autant mes préparatifs. Seulement voilà, le désir et sa joie de le réaliser étaient si forts, que je ne pus m'en détourner.

 

Me voilà donc partie vers la salle de bain, avec ma boite de maquillage et un pinceau tout doux. Je me suis regardée dans la glace et me suis demandée à quoi ressemblait le clown heureux qui se cachait sous mes traits ? Puis j'ai laissé faire mon intuition avec délectation. Elle a choisi les couleurs, les endroits sur mon visage, les formes ... ! A la fin j'ai enfilé un tee-shirt rouge pétant, un chapeau à pois multicolores et j'ai saisi la magnifique fleur fabriquée par Benjamin.

J'ai passé un quart d'heure à faire le clown en rigolant de mes farces, puis je suis remontée à l'étage finir ces satanées valises. L'heure tournait et ce fut bien sûr le moment du choix. Dans quelle tenue aller récupérer mon grand à la garderie de l'école ? Est-ce que je me démaquille ou est-ce que je reste grimée ? Vais-je être bien accueillie ou refoulée à l'entrée ? Va-t-on me prendre pour une folle ? Dois-je téléphoner et prévenir avant ? Est-ce que je m'autorise à rester moi-même à cet instant-là ou est-ce que je m'oblige à suivre le conformisme ?  Toutes ces questions tournent dans ma tête en même temps que les minutes s'égrainent à une vitesse folle. Comment me décider ????

 

moi1) Je ne fais rien de mal. 2) Je suis plutôt dans la peau d'un personnage sympathique. 3) Je symbolise une facette que bien des gens devrait cultiver pour expérimenter la vie d'une façon plus légère.

Si je me change en vêtements de ville, ce n'est pas pour éviter les remarques des enfants de l'école mais surtout pour ne pas être blessée par les attitudes critiques des adultes. A méditer !!!

OK ...

 

J'ai choisi de dépasser ma peur des jugements et suis partie à l'aventure à toute berzingue. J'ai enfourché mon vélo, le chapeau bien vissé et suis arrivée au portail de l'école, le sourire aux lèvres. Dans la 1ère cour, les élèves de primaire se sont approchés surpris. Nous avons échangé quelques fous rire puis je suis remontée jusqu'à la grille suivante. Dans la cour de la maternelle, une dizaine de petits sont venus à moi les uns après les autres. La surprise les a plutôt rendus interrogatifs mais pas inquiets ! Ils ont voulu tirer sur mon nez, m'ont demandé ce que je venais faire, m'ont imitée, m'ont dit qu'ils trouvaient ça génial un clown à l'école ... le dialogue a duré 3 minutes ... et puis tout à coup, mon fils s'est approché de la grille pour voir ce que faisaient ses copains. Quand il a découvert le clown, il est resté silencieux 3 secondes puis il s'est exclamé tout content :

- C'est COCOTTE POULETTE !

Vingt yeux demandent : "C'est qui Cocotte Poulette ?"

- C'est ma MAMAN !

 

Cette simple exclamation a renversé mon coeur ! J'étais fière d'avoir bravé mes peurs car ce fut un instant de magie et de fête pour plein d'enfants et moi-même. Nous avons partagé une joie profonde. Une facette de la vie créative dans notre société normalisée, aseptisée. Et me savoir reconnue et acceptée par mon enfant dans mon expression "originale" a été un grand moment de respect et d'amour.

Oser être vrai est une richesse pour tous.

 


 

Zinnia 2  Zinnia 3

 

ZINNIA est un élixir floral découvert par le laboratoire DEVA. Son champ d'action concerne la joie et l'humour qu'il développe sous différentes facettes. Philippe Déroide dans son livre "les élixirs floraux européens" introduit l'identité de la fleur ainsi :

"Au premier abord, le ZINNIA ne semble pas une plante très naturelle car, avec ses couleurs excessives, elle a un côté artificiel. Son image clownesque, son côté un peu "zinzin", nous relie à sa qualité supérieure. L'élixir floral de ZINNIA nous enseigne que le rire est une médecine très efficace. Le monde des enfants est le monde du jeu, dont le rire et la légèreté dans l'action sont deux caractéristiques importantes."

J'ai adoré cette expérience énergétique

 

deroide

 

Posts à (re)découvrir : rouge cocotte / Ah cette obstination propre à l'éducation / Dis OUI à la vie chaque jour